Révision des contrats de travail : Les travailleurs des agences régionales de développement déposent un préavis de grève

0 543

Le syndicat des travailleurs des agences régionales de développement du Sénégal (Stards) a fait face à la presse hier pour parler des difficultés qu’ils rencontrent au sein de ces agences. Par la même occasion, ils n’excluent pas de déposer un préavis de grève dans les prochains jours pour la satisfaction de leurs revendications.

Le fonctionnement des collectivités territoriales risque d’être bloqué si les travailleurs des agences régionale de développement mettent leurs menaces à exécution. Les membres du syndicat des travailleurs des agences régionales de développement du Sénégal qui vient d’être mis sur les fonts baptismaux ont décidé de prendre leur destin en main pour exiger des autorités une meilleure prise en charge de leur situation administrative. Le secrétaire général du syndicat, Sidy Coulibaly est revenu sur le rôle des agences régionales de développement (Ard) qui selon lui,  sont des établissements publics locaux à caractère administratif et ont pour mission essentielle d’apporter aux collectivités territoriales de chaque région du pays, un cadre d’assistance dans tous les domaines liés au développement et à la coopération, « et d’appuyer la coordination et l’harmonisation des interventions et initiatives des communes et départements en matière de développement local», explique t-il.  

A en croire M. Coulibaly, malgré l’importance des missions assignées aux ARD, force est de constater, pour le déplorer, une évasion massive du personnel cadre qui pour des raisons objectives, quitte pour aller dans d’autres programmes plus alléchants et prometteurs.  M. Coulibaly estime qu’ils fuient ainsi le piège des traitements cristallisés depuis 2012, et le caractère hybride des conventions collectives interprofessionnelles qui leur sont appliquées.

Ainsi, ces travailleurs ont décidé de déposer un mémorandum qui s’articule autour de la revalorisation des salaires des agents des ARD, la décristallisation des salaires fixés depuis 2012, la révision de la convention utilisée pour établir les contrats de travail, la revalorisation des indemnités de logement, une meilleure prise en charge des chauffeurs lors des déplacements entre autres revendications. Interpellé sur la suite à donner à leur lutte après cette rencontre avec la presse, Sidy Coulibaly indique qu’un plan d’action sera livré les jours à venir, suivi du dépôt d’un préavis de grève pour une prise en charge correcte de leurs revendications légitimes. 

Par la même occasion, ils interpellent le ministre des Collectivités territoriales et comptent le rencontrer afin de trouver des solutions à leurs préoccupations. « Nous saluons l’attitude du Ministre en charge des Collectivités Territoriales à l’endroit des ARD, à l’issu d’une première rencontre tenue en décembre 2022 et lui témoignons notre reconnaissance suite aux promesses faites à cette occasion», dit-il.

Mame Diarra DIENG

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Home
Programme
Replays
Contact
error: Content is protected !!