Pr Pape Massène Sène : « En paroles, je n’ai pas vu une société plus violente que la nôtre »

0 535

Coordonnateur du comité de pilotage de la caravane pour la paix initiée par les rois d’Oussouye et du Sine, le professeur Pape Masséne Séne est revenu sur l’importance de cette démarche.

« Il est vrai que tout le monde n’adhérent pas à la royauté. Certains pensent simplement que c’est désuet. Mais en vérité, là où nous avons réussi à avoir un consensus, c’est que nous avons posé la question de la royauté, et à Oussouye et dans le Sine, prioritairement dans le domaine culturel, dans le domaine du patrimoine », a-t-il indiqué dans un audio de RFI.

A la place des mots parfois violents, les initiateurs de cette caravane de la paix veulent proposer autre chose. Le but recherché, apaiser le climat social, dans un contexte assez particulier, marqué par l’approche des élections présidentielles de 2024.

Or, ce patrimoine-là, il est porteur d’un certain nombre de valeurs qui intéressent les jeunes. Il y a certains types de savoirs qui intéressent les jeunes, là où la transmission se fait. On peut avoir l’impression que les Sénégalais sont trop bavards, ils parlent beaucoup. Je n’ai pas vu une société plus violente, en paroles, que la société sénégalaise. Tous les jours, vous allez entendre un Sénégalais dire «  s’il veut m’empêcher, il faut qu’il me passe par le corps ». C’est la violence des mots. Alors, mot pour mot, nous avons décidé de mettre sur la table les mots qui pacifient.

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Home
Programme
Replays
Contact
error: Content is protected !!